vendredi6 novembre 202015 h

Les impromptus de Casteliers
Les impromptus de Casteliers

Pier Pocheron, Cie Elvis Alatac (France)

elvisalatac.fr

En résidence à la Maison internationale des arts de la marionnette (MIAM) depuis le 24 octobre dernier, Pier Porcheron de la Cie Elvis Alatac (France) vous invite à sa présentation de fin de résidence virtuelle qui se tiendra ce vendredi 6 novembre 2020.

Cette résidence fut l’occasion pour Pier de travailler sur son prochain spectacle Un homme à abattre accompagné du comédien Frédéric Millaire Zouvi et de l’éclairagiste Mathieu Marcil.

Vendredi 6 novembre 2020 à 15 h (heure de Montréal)
En visioconférence Zoom en direct du
Laboratoire Caisse Desjardins des Versants du mont Royal de la MIAM

Durée approximative : 60 minutes
Animée par Louise Lapointe, directrice artistique et codirectrice générale de Casteliers

Déroulé de la présentation : 

– Explication du projet Un homme à abattre
– Démonstration du dispositif (maquette, caméra, personnages, … )
– Extrait
– Période de discussion/questions

Inscription obligatoire :
Le lien Zoom pour assister à la rencontre vous sera fourni sur inscription : info@lamiam.ca

Compagnie

Elvis Alatac a été fondée en 2012 par Pier Porcheron, comédien et metteur en scène. La compagnie s’inscrit dans le large courant du théâtre d’objets et place l’acteur au centre du processus de création : l’acteur comme créateur, l’acteur comme décorateur, l’acteur comme metteur en scène de sa propre tragi-comédie.

Elvis Alatac s’empare d’auteurs classiques (Shakespeare et Maupassant) pour les reprendre à son compte, les malaxer et rire avec le public de leurs histoires grandioses et terrifiantes. La compagnie privilégie l’objet, à la fois partenaire, instrument, et accessoire de scène.

Pier Porcheron a déjà travaillé au Québec avec l’Ubus Théâtre (Ernest T.) ainsi qu’avec Francis Monty, codirecteur du Théâtre de la Pire Espèce pour la création de son premier spectacle Il y a quelque chose de pourri, acclamé en France et au Québec depuis 2014.

Casteliers est fier de s’associer à la production de cette nouvelle création, aux côtés d’autres diffuseurs spécialisés dont Le Mouffetard à Paris, Le Sablier en Normandie et L’Espace Jéliote à Oloron-Sainte-Marie.

Cette résidence est rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada et de l’Institut français – Région Nouvelle-Aquitaine.

Avec le soutien du Consulat général de France à Québec.

Casteliers remercie également l’Arrondissement Outremont.