mardi6 novembre 201819 h

Maison internationale des arts de la marionnette
30, avenue Saint-Just
Montréal (Québec) H2V 1X8

Voir la carte

Gilles Genty et Sabrina Perez (Montréal)

Conférence pour tous, à partir de 12 ans

CONFÉRENCE

Contribution volontaire suggérée de 5 $

Places limitées, réservation obligatoire à l’adresse : info@casteliers.ca

 

Casteliers lance une nouvelle série de conférences publiques avec ses premiers invités, les historiens de l’art Gilles Genty et Sabrina Perez.

Explorant sans cesse de nouveaux territoires artistiques et de nouvelles formes d’expression, les peintres modernes se passionnent, depuis la fin du XIXe siècle, pour les arts de la marionnette : des impressionnistes aux surréalistes, des futuristes italiens au Bauhaus, de Gauguin à Paul Klee, l’univers des marionnettes leur suggère en premier lieu de nouvelles inventions plastiques faites de simplifications formelles. Il leur permet aussi de questionner le corps, son rôle dans la narration, et de jouer sur les rythmes plutôt que sur les traditionnels ressorts de l’iconographie. Les marionnettes permettent en définitive de s’affranchir des conventions pour faire de l’art moderne l’art de tout oser.

PHOTOS

Fortunato Depero : Mes Ballets Plastiques (1918)

DESCRIPTION DE LA COMPAGNIE

Sabrina Perez

Diplômée de l’ICART, l’école du management de la culture et du marché de l’art, Sabrina Perez a travaillé à Paris dans plusieurs galeries puis a participé en 2012 au catalogue de l’exposition rétrospective du sculpteur Georges Lacombe (1868-1916), à titre de vice-présidente de l’Association des amis de l’artiste. Elle donne des conférences en arts visuels depuis 2010.

Gilles Genty

Historien de l’art spécialiste des Nabis, ancien chargé de cours à l’École du Louvre et ancien directeur du Musée du Petit-Palais de Genève, Gilles Genty a été co-commissaire de nombreuses expositions internationales parmi lesquelles Le temps des Nabis (Florence et Montréal, 1998), De Caillebotte à Picasso  (Paris, Rotterdam et Québec, 2002-2003), De Gauguin aux Nabis, le droit de tout oser  (Lodève, 2010), Toulouse-Lautrec affiche la Belle Époque (Montréal, 2016). Il est également l’auteur de Pierre Bonnard, dessins inédits (Cercle d’Art, 2006).